VCA

VCA vient du néerlandais Veiligheid, Gezondheid en Milieu (VGM) Checklist voor Aannemers (en français : LSC ou liste de contrôle sécurité, santé et environnement (SSE) entreprises contractantes). La VCA est destinée aux entreprises qui réalisent chez des donneurs d’ordre des travaux qui peuvent présenter des dangers dans un environnement à risque. Ces travaux ont souvent lieu dans des usines, des installations, des ateliers ou des lieux où sont réalisés des projets. Finalement, c’est le donneur d’ordre qui détermine si vous devez disposer d’un certificat VSA.

Les contractants, le secteur du bâtiment et de l'industrie et tous les travaux où l'entrepreneuriat et la sécurité sont essentiels. Évidemment aussi tous les services qui y sont impliqués de près ou de loin.

Le certificat VCA est destiné aux entreprises qui réalisent des travaux qui peuvent présenter des dangers dans un environnement à risque. Ces travaux ont souvent lieu dans des usines, des installations, des ateliers ou des lieux où sont réalisés des projets.

Il existe trois niveaux:

  1. VCA* est axée sur la maîtrise directe des aspects SSE pendant la réalisation de travaux sur le lieu de travail, sans faire appel à des sous-traitants.
  2. VCA** va un peu plus loin et s'adresse aux entreprises qui font appel à des sous-traitants.
  3. VCA Pétrochimie, pour finir, ajoute des exigences qui s’appliquent spécifiquement au secteur pétrochimique.


Vous devez suivre les étapes suivantes pour obtenir un certificat VCA:

  1.  Le certificat m'est-il réellement destiné ?
  2. Quel niveau (VCA* , VCA** ou VCA Pétrochimie) dois-je choisir ?
  3. Établissement des points d’action à entreprendre pour le système de gestion SSE.
  4. Exécution des points d’action du système de gestion SSE.
  5. Vous choisissez un organisme de certification.

Grâce au large spectre d’activités déployé par Kiwa, il existe une grande chance que Kiwa soit le partenaire idéal pour votre organisation. Une évaluation appelée phase 1 est réalisée. On évalue alors la documentation et on regarde si votre contrôle de la gestion et inventaire des risques est en ordre. Si cela est en ordre, la phase 2, l’examen de la mise en œuvre, peut avoir lieu.

Au moyen d'interviews et de visites des projets, on vérifie si votre système documenté fonctionne réellement. Lorsque tous les objectifs et exigences de la VCA sont remplis, vous pouvez postuler pour le certificat. Le certificat est octroyé après une évaluation positive.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet de BeSaCC.

Produits connexes

  • Nous sortons d’une époque où on avait une confiance aveugle en l’avenir, où après les deux guerres mondiales, tout ne pouvait qu’aller mieux. Ce qui ne manqua pas d’arriver, soutenu par une évolution technologique impressionnante. Ces dernières année...
    Afficher
  • OHSAS est le sigle de « Occupational Health And Safety Assessment Series », qui correspond à une série d’exigences qui permettent de garantir la sécurité et la santé sur le lieu de travail. Apparentée à la norme de sécurité VCA, il s’agit d’une norme...
    Afficher
  • Depuis octobre 1998, il existe également une liste de contrôle sécurité et santé pour les entreprises de travail intérimaire (LSI, en néerlandais VCU). Ce système découle de la LSC (en néerlandais VCA) et est également basée sur celle-ci. 
    Afficher